Click to zoom the image Par ses talents multiples, Henri Bonamy s'est distingué sur des scènes internationales prestigieuses et poursuit sa carrière à la croisée de diverses traditions européennes qui ont jalonné son parcours. 

" Pianiste au sommet " (Südwest Presse), " au jeu fluide, subtil, dosé et souple qui convient autant à la musique française qu'aux grandes constructions schubertiennes ou à la virtuosité lisztienne " (Piano Magazine), il a intégré en 2006 le programme " Déclic" de  Culturesfrance et Radio France.
Disciple de Jacques Rouvier, Brigitte Engerer au CNSM de Paris, de Dmitri Bashkirov à l'Escuela Reina Sofia à Madrid, puis d'Elisso Wirssaladze à la Musikhochschule de Munich, il est lauréat des Concours Internationaux de Genève,  " Erwin Nyiregyhazi " (Japon)," Alessandro Casagrande " (Italie)...Le magazine Classica lui a consacré un CD découverte ainsi qu'une interview intitulée " l'Elégance européenne ".
Il a également étudié la direction d'orchestre avec Bruno Weil et est diplômé de la Musikhochschule de Munich où cette carrière parallèle a pris son  essor. Il est régulièrement invité en Suisse, en Roumanie et a dirigé en 2007 avec grand succès les Münchner Symphoniker et l'orchestre Saradjchvili à Tbilissi avec Elisso Virsaladzé en soliste.

Il se produit à l'Auditorium National à Madrid, à l'Athénée à Bucarest, Salle Molière à Lyon, à l'Auditorium du Louvre à Paris et sous la direction, entre autres, de Jesus Lopez-Cobos, Andrey Boreyko - "Tonnerre d'applaudissements ...un événement mémorable. " pour le 1er Concerto de Brahms avec les Hamburger Symphoniker (Ostsee Zeitung).
Parmi ses partenaires de musique de chambre figurent Marina Chiche, Wen-Sinn Yang, Julia Fischer.

Il est l'invité d'importants festivals internationaux- Ludwigsburger Schloßfestspiele, Festival Menuhin de Gstaad, Festival de Hong-Kong, Festival Chopin à Paris, Piano à Riom…- et ses prestations régulièrement  sont retransmises sur France Musiques, Bayern 4 Klassik.
Il a été boursier du DAAD et a reçu en 2007  le Prix de la culture EON.




Share on Facebook Share on Twitter
Share on LinkedIn Share on Google Buzz
"...les 7 Fantaisies op.116 ont montré un pianiste particulièrement inspiré, respirant puissamment, délivrant une sonorité pleine et dense, captivant l'attention." ResMusica, mars 2007












"H. Bonamy a la gestuelle et la capacité de transmettre la forme d'un grand chef."  Süddeutsche Zeitung


© 2011 Henri Bonamy Impressum